Un parchemin secret sur le point de réhabiliter les Templiers

processus-contro-templariosPassionnés du Moyen Âge, de mystères et des Templiers, il est temps de ressortir votre exemplaire du Code Da Vinci. Car demain sera publié le Processus contro Templarios, un livre qui reproduit le contenu d’un parchemin découvert dans les archives secrètes du Vatican. Ce document réhabiliterait en tout ou en partie les Templiers, un ordre religieux militaire.

Connus à l’origine sous le nom Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ, puis Ordre du Temple, les Templiers ont été créés à Jérusalem en 1118. Ils avaient pour mission d’accompagner et protéger les pèlerins chrétiens en Terre sainte. Le 13 octobre 1307 marque le début de la disparition de l’ordre et de l’extermination de ses membres sous le règne du roi de France Philippe IV, dit le Bel. On les avait alors reconnus coupables de crimes sexuels, de blasphèmes et d’hérésie.

« Il s’agit d’un livre très important, s’enthousiasme Pietro Boglioni, professeur titulaire au département d’histoire de l’Université de Montréal. En fait, on y retrouve les actes du procès intenté par le pape Clément V contre les Templiers. Or, contrairement à ce qu’ont affirmé des vulgarisateurs, dont Dan Brown, on voit que ce n’est pas le pape qui les a persécutés. Les Templiers ont commis des fautes, mais ils n’étaient pas des hérétiques. »

Édité par la société Scrinium, le Processus contro Templarios ne sera pas à la portée de toutes les bourses: seulement 799 exemplaires seront mis en vente et chacun coûtera 5900 euros.

« Avec tous les amateurs et riches collectionneurs du monde, je suis convaincu que tous les exemplaires disparaîtront très vite », estime M. Boglioni. Il aimerait bien que l’UdeM en acquière un, ce que feront sans doute plusieurs institutions d’enseignement prestigieuses. L’ouvrage sera lancé au cours d’une conférence de presse au Vatican, en présence des hauts responsables des archives secrètes de l’État pontifical.

Les Templiers assurent la protection des pélerins

Les Templiers assurent la protection des pélerins

Le livre est basé sur le Parchemin de Chinon, un document découvert en 2001 par la médiéviste Barbara Frale dans les archives secrètes du Vatican. Le document était mal classé, perdu parmi les archives d’un autre siècle.

Or, sa lecture permettrait de comprendre qu’un an après le début de l’extermination des Templiers, les survivants, dont le dernier grand maître de l’ordre, Jacques de Molay, avaient été absous par le pape Clément V. Les accusés avaient convaincu le pape que les crimes qu’on leur reprochait étaient exagérés ou faisaient partie de rites d’initiation. L’absolution papale n’a toutefois pas sauvé Jacques de Molay, qui est monté sur le bûcher en 1314.

Étudiant à l’Université de Sherbrooke, David Bergeron rédige actuellement une maîtrise en théologie portant sur les Templiers. Selon lui, il n’est pas fortuit que le Vatican rende maintenant ce document public. « L’Église a été blâmée pour certains gestes qu’elle a commis. Elle a un nom à refaire », dit-il.

Il croit que Philippe le Bel avait des raisons de souhaiter la disparition des Templiers; des raisons autant politiques qu’économiques, ou même d’image: les Templiers avaient une forte influence à l’intérieur de la France et menaçaient de devenir un État dans l’État.

Personne ne peut prétendre que les Templiers n’ont rien fait, dit M. Bergeron. Par contre, il reste des zones d’ombre dans leur histoire, ce qui la rend fascinante même après 700 ans. Selon M. Bergeron, une des premières choses que feront les experts sera de vérifier l’authenticité du nouveau document.

SOURCE : LA PRESSE >>>>

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 24 octobre 2007, dans La Queste, et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :