Le Temple de Jérusalem

Jerusalem_Ugglan_1Le Temple de Jérusalem est, selon la Bible, le bâtiment religieux construit par les Israélites pour abriter l’arche d’alliance. Il fut détruit par l’armée de Babylone et reconstruit 70 ans plus tard avec l’aide d’Esdras (d’après les récits bibliques), pour être à nouveau détruit par Rome.

Tous les détails relatifs à la construction du Temple se trouvent dans le premier Livre des Rois dans la Bible. Le roi David fut divinement averti que la charge de construire une maison pour l’Éternel reviendrait à sa descendance (2 Samuel 7), cette promesse fut accomplie avec son fils Salomon qui, en 1 Rois 5, entreprend cette construction suivant les instructions de l’Éternel. C’est Hiram, le roi de Tyr, qui a procuré le bois de cèdre et de cyprès nécessaires à Salomon, ainsi que de l’or et de la main d’œuvre pour construire le Temple, en échange de nourriture.

Temples successifs selon la Bible

  • Le Premier Temple ou Temple de Salomon a été construit, d’après la Bible, par le roi Salomon (au Xe siècle av. J.-C.). Il a été entièrement détruit par Nabuchodonosor II en 587 av. J.-C.
  • Le Second Temple fut construit au retour de la captivité des Juifs à Babylone, vers 536 av. J.-C. Il fut terminé le 12 mars 515 av. J.-C.
  • Le Temple d’Hérode fut une extension massive du Second Temple, y compris une rénovation du Mont du Temple. Elle fut initiée par Hérode Ier le Grand vers 19 av. J.-C. Ce Temple fut détruit par Titus en 70, il n’en reste aujourd’hui comme vestige que les murs de soutènement de l’esplanade construite par Hérode et les restes des arches qui permettaient l’accès à l’esplanade.

Entre 800 et 700 av. J.-C. on observe un rapide développement de l’écrit, qui accompagne l’alphabétisation de la population. Sous Ézéchias (715-687 av. J.-C.), le percement du tunnel de Siloé, commémoré par une inscription gravée dans la roche, se trouve mentionné dans la Bible : le présent laisse maintenant des traces écrites et les récits bibliques ont désormais un fondement historique. Ce n’est pas le cas quand la Bible décrit un passé plus lointain : ni le récit de l’Exode, ni celui de la conquête de Canaan, ni ceux des règnes de David et Salomon ne trouvent de confirmation archéologique ou documentaire.

Jérusalem, avec son Premier Temple, est détruite par Nabuchodonosor II en 586 av. J.-C. Une partie de la population — un quart selon ce que les fouilles permettent d’estimer — est exilée à Babylone. Mais la Babylonie s’effondre sous l’attaque de Cyrus II, fondateur de l’Empire perse, qui libère les prisonniers en 538 av. J.-C. et autorise la reconstruction du Temple de Jérusalem. Le Grand Prêtre Josué, au retour d’exil, dirige la construction du Second Temple, qui s’achève en 516 av. J.-C. selon Israël Finkelstein. Les sources indépendantes de la Bible confirment donc, pour l’essentiel, le récit biblique.

La Bible nous dit qu’avant le Temple existait le Tabernacle, dont les plans avaient été donnés par Dieu à Moise et qui était destiné au culte dans le désert, particulièrement pendant les 40 ans de vie nomade des Hébreux après leur sortie de l’Égypte. Théodore Reinach note que le Temple s’inscrivait dans la ville de Jérusalem selon la gradation suivante indiquée dans la Mishna (Kélim 1, 8) : « la ville, la colline du temple avant cour extérieure, le hél (espace au delà de la grille du temple), l’avant cour des femmes, l’avant cour des Israélites, l’avant cour des prêtres, le Saint des saints ».

La structure du Temple de Salomon et les matériaux précieux utilisés sont décrits notamment dans le premier Livre des Rois (6,1-22). Le prototype de ce Temple est le dispositif portatif protégeant l’Arche d’alliance tel que décrit dans le Pentateuque. Ce modèle sera repris pour le Second Temple.

Le Temple a une structure concentrique, avec des parties publiques et des parties toujours plus sacrées et toujours plus rarement accessibles. Dans le sanctuaire du Temple, le « Saint des Saints », est conservée l’Arche d’alliance avec, à l’intérieur, les Tables de la Loi (pierres gravées avec le texte des Dix Commandements transmis par Dieu à Moïse sur le mont Sinaï, durant l’Exode ; la verge d’Aaron (frère de Moïse) qui aurait germé et un pot contenant de la manne du désert).

Le Temple comprend en outre des portiques, des autels (parfums, sacrifices d’animaux), des bassins d’ablution.

Le Troisième Temple de Jérusalem

Le Troisième Temple est un projet visant à reconstruire le Temple de Jérusalem. Le Temple Institute, connu en hébreu sous le nom de Machon HaMikdash (מכון המקדש), est une organisation en Israël visant à reconstruire le Troisième Temple de Jérusalem. L’objectif est de reconstruire le Temple de Jerusalem sur le Mont du Temple, actuellement situé sur l’esplanade des mosquées où se trouve le Dome du Rocher et la mosquée Al Aqsa. C’est Rabbi Yisrael Ariel qui est à l’origine du projet ; son actuel directeur est Dovid Shvartz, et son directeur international, Rabbi Chaim Richman. Une théorie considère que le Temple devra descendre du ciel, tandis que le Rambam Maimonide pense que c’est au Messie qu’il appartient de reconstruire le Temple. D’autres considèrent que l’accès au mont du Temple par un juif est proscrite par la tradition : en effet, le judaïsme authentique condamne toute mise en place d’une reconstruction du Temple par la force, en précipitant un terme que seul dieu peut approuver en premier et dernier lieu (les tentatives de précipiter la reconstruction du temple sont le fait avant tout d’évangélistes, de chrétiens sionistes et de juifs sionistes ne se souciant point des conditions bibliques et talmudiques, juives, qui permettent et autorisent le fondement du troisième Temple de Jérusalem).

Certains mouvements politiques et religieux souhaitent reconstruire le Temple, en s’appuyant sur les textes bibliques qu’ils interprètent comme une obligation de le rebâtir dès que possible. Cette tendance s’inscrit également dans des mouvements messianiques affirmant que le Messie ne viendra pas tant que la tâche visant à entreprendre la reconstruction ne sera pas entamée. Elle s’appuie sur la vision du « Temple des Temps futurs » telle qu’elle apparaît dans le Livre d’Ézéchiel (chapitres 40 à 48). Le Temple décrit dans ce passage, avec un luxe de détails étonnant, ne ressemble en rien aux deux premiers Temples, ni par ses dimensions (beaucoup plus importantes), ni par la disposition des parties qui le composent, ni même par sa situation géographique (un fleuve d’eau purificateur jaillirait d’en-dessous de lui).

Publicités

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 23 août 2015, dans La Queste, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :