Julie Boulianne, la mezzo-soprano québécoise de réputation mondiale

Julie Boulianne - Crédit: Julien Faugère, ATMA Classique

Julie Boulianne – Crédit: Julien Faugère, ATMA Classique

Julie Boulianne est une mezzo-soprano québécoise née le 21 novembre 1978 à Dolbeau-Mistassini, dans la municipalité régionale de comté de Maria-Chapdelaine, dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Diplômée de la Juilliard School of Music de New York et de l’École de musique Schulich de l’Université McGill, Julie Boulianne s’est ensuite perfectionnée auprès de Renata Scotto, de Roger Vignoles et de William Christie.

Elle a mérité le Prix de la Chambre Professionnelle des Directeurs d’Opéra remis au finaliste le plus prometteur lors du Concours musical international de Montréal 20071, et le Silverman Prize, offert par l’International Vocal Arts Institute.

Julie Boulianne fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York dans le rôle de Diane (Iphigénie en Tauride de Gluck) puis celui de Stéphano (Roméo et Juliette de Gounod).

Elle partageait alors la scène avec les réputés Plácido Domingo et Susan Graham. Son agenda 2011 inclut également les rôles du jeune fermier Fragoletto dans Les Brigands d’Offenbach à l’Opéra de Toulon et à l’Opéra-comique de Paris, Cherubino dans les Noces de Figaro de Mozart à l’Opéra de Montréal, Béatrice dans Béatrice et Bénédict de Berlioz au Boston Opera et des concerts et récitals dans les plus importants festivals musicaux d’été du Canada.

Julie Boulianne a aussi été Lazuli dans L’Étoile de Chabrier au New York City Opera, Cendrillon dans l’opéra homonyme de Massenet aux opéras de Marseille et de Montréal et Elisa dans Tolomeo de Haendel au Glimmerglass Opera. Elle a également chanté pour les Opéras de Québec, de Reims, d’Avignon et de Tours. Elle a été soliste avec les orchestres symphoniques de Montréal et de Québec, le Nashville Symphony Orchestra, l’Orchestre Métropolitain et Les Violons du Roy. Plusieurs de ses concerts ont été enregistrés et diffusés par Radio-Canada et par Radio-France.

L’enregistrement discographique est un volet important de la carrière de Julie Boulianne. En 2006, elle enregistre Shéhérazade et le rôle de l’enfant dans L’Enfant et les Sortilèges, deux œuvres de Ravel, en compagnie du Nashville Symphony Orchestra pour le label Naxos. Cet enregistrement a d’ailleurs été en nomination aux Grammy Awards 2010, catégorie meilleur album classique.

boulianne

Citations :

« La jeune Québécoise n’a chanté hier que ce qui correspond exactement à sa tessiture. Conséquemment, chaque note est parfaitement à sa place; jamais on ne sent d’effort. Entre de telles mains, on peut s’abandonner à la pure interprétation. Hier, en l’écoutant, j’ai pleuré. Une telle réaction ne me trompe jamais. » — Claude Gingras, La Presse, 18 octobre 2010

« Dvorak’s “Rusalka,” about a water nymph doomed by her love for a human prince, is a fairy tale…Smaller parts were well cast, including … the vibrant Julie Boulianne (Kitchen Boy). » — Zachary Woolfe, When It Comes to Nymphs and Princes, Water and Earth Don’t Mix. A ‘Rusalka’ Shows Two Sides at the Metropolitan Opera, The New York Times, January. 24, 2014.

Julie Boulianne et ses nouveaux rêves

Julie Boulianne fait partie de cette jeune génération de chanteurs du Québec qui connaissent un succès époustouflant. « Étienne Dupuis, Michèle Losier et Joshua Hopkins, mes anciens camarades à l’Université McGill, poursuivent aussi de grandes carrières internationales », dit-elle. [NDLR : M. Dupuis et Mme Losier ont déjà fait la couverture de LSM.] « Il suffit qu’une chanteuse ou un chanteur connaisse le succès pour que d’autres au Québec lui emboîtent le pas. En fait Lyne Fortin, Karina Gauvin et Marie-Nicole Lemieux [sa cousine] m’ont ouvert la voie. »

Par quels détours une fille du Lac-Saint-Jean est-elle devenue l’une des plus grandes mezzos du Canada, se hissant au rang de ses compatriotes Marie-Nicole Lemieux et Michèle Losier ? Ayant traversé bien des expériences, Julie Boulianne conseille aux jeunes chanteurs d’être patients et disciplinés, et de s’attendre à connaître la solitude. « J’ai chanté tous mes rôles de rêve, comme Roméo et Elisa dans le Tolomeo de Haendel. J’ai largement réalisé tous mes rêves jusqu’ici ! À présent, je dois me fixer de nouveaux objectifs. »

_________________

Source : Wah Keung Chan, La Scena Musicale, 1 juin 2013.

Advertisements

À propos de Guy Boulianne

Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier a réalisé une Quête personnelle, historique, généalogique et symbolique. Il en dévoilera prochainement la teneur dans la rédaction d'ouvrages à paraître.

Publié le 6 juin 2016, dans La famille, et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :