La famille

D’azur à une patte d’ours d’or

D’après la légende adoptée par Guy Allard, Albert du Boys, la « Mosaïque du Midi« , « l’Armorial du Dauphiné » et « l’Annuaire de la noblesse », deux BÛCHERONS de la vallée de Quint, François Bouillanne et Michel Richaud, sauvèrent d’une mort certaine un des princes souverains du Dauphiné, à la chasse dans la forêt de Malatra, sur les pentes d’Ambel. Les uns l’appellent simplement un Dauphin et les autres Louis, fils de Charles VII, plus tard Louis XI.

Quoi qu’il en soit de l’identité du chasseur, il se trouva soudain séparé de sa suite et poursuivi par un ours énorme. « L’animal, blessé dans le flanc, cherchait à grimper le long d’une cheminée de rochers et il n’était plus qu’à une faible distance de son agresseur, en face d’un gouffre béant, quand les deux CHARBONNIERS arrivèrent, armés de leurs grandes haches. Bouillanne frappa l’ours par derrière et lui coupa la jambe; puis il n’eut, ainsi que Richaud, que le temps de se mettre de côté, et l’animal féroce, ne pouvant plus se soutenir, descendit en roulant le long du rocher. Mais, arrivé en bas, il se débattait encore, en mugissant, quand Richaud s’approcha courageusement et lui asséna sur la tête un coup si violent qu’il l’étendit mort à ses pieds. »

Blas_Bouillane    Blas_Richaud

Le Dauphin, plein de reconnaissance, offrit de l’or à ses libérateurs; mais ils refusèrent avec fierté, en déclarant que le dévouement ne se payait pas. Le prince, ému, les embrassa, les fit chevaliers et leur donna pour armes « d’azur à une patte d’ours d’or, mise en bande ».

__________________________

Pour notre part, nous croyons fermement que les familles de Richaud et de Bouillanne ne descendent pas – comme l’affirme la légende – d’obscurs bûcherons drômois, mais qu’elles proviennent d’un passé beaucoup plus lointain et qu’elles se rattachent à des ramifications nobles et à des personnages historiques.

En fait, tout porte à croire que les Bouillanne et les Richaud descendent d’un dénommé Ursus qui vécut à la fin du IXe siècle et qui prit le parti de Louis II le Bègue contre l’insurrection fomentée par Bernard Plantevelue en 877. Ursus combattit aux côtés de Boson, futur roi de Provence, qui lui remit sans doute la seigneurie de Bollène en 879, d’où proviendrait le nom des Bouillanne.

Il est aussi probable que la famille de Bouillanne ait des liens de parenté avec les familles Saboulin-Bollena, Bologne, Bolla et autres lignages. C’est ce que nous tenterons de démontrer à travers des documents et des lettres de correspondance.

Défense et illustration de la noblesse des Richaud et Bouillanne, par Barnave, publié par l’Association des descendants des de Richaud et de Bouillanne, 1996.

Défense et illustration de la noblesse des Richaud et Bouillanne, par Barnave, publié par l’Association des descendants des de Richaud et de Bouillanne, 1996.

______________________________________________________________________
André Lacroix, Bulletin de la Société d’Archéologie de la Drôme, 1878

poursuivez-visite

%d blogueurs aiment cette page :