Tribunal International de Justice Naturelle

Guy Boulianne est un contributeur régulier et un signataire du Traité portant sur la création du Tribunal International de Justice Naturelle (International Tribunal for Natural Justice). Cette signature sur le traité du TIJN est d’une importance cruciale car il s’agit rien de moins qu’un mandat mondial pour que les changements de l’ampleur que l’on connaît se produisent.

Le TIJN est composé de personnes dévouées du monde entier, passionnées pour soutenir la justice naturelle. Dans cette optique, elles se sont réunies pour soutenir le Tribunal International de Justice Naturelle, qui est un tribunal par le peuple et pour le peuple.

Nos gouvernements, nos économies et nos systèmes juridiques ne fonctionnent pas. La plupart des gens, peu importe leur degré de connaissance de la loi ou de la justice, conviendraient que le système est en déroute. Le TIJN a l’intention de régler le problème en suivant avec passion la vérité pure, sachant que la justice sera servie par un tribunal véritablement indépendant.

Une chose que nous savons, c’est que le Tribunal International de Justice Naturelle ne doit jamais compter sur le financement de gouvernements, de nations, de sociétés ou d’individus riches qui font des dons dans l’intention de faire valoir leurs propres programmes. Ce Tribunal n’accepte aucun cadeau important assorti de conditions. Pour que le TIJN reste neutre, impartial et réellement indépendant, un comité fonctionne en parallèle, levant des fonds accordés gratuitement par les peuples du monde, sans aucune condition.

Le Tribunal International de Justice Naturelle a tenu sa célébration d’inauguration le 14 juin 2015 et sa cérémonie inaugurale le lendemain pour coïncider avec le 800e anniversaire de la signature de la Magna Carta. Les fondateurs du TIJN ont programmé cet événement pour faire une déclaration puissante et rappeler à tout le monde ce que la Magna Carta a clairement expliqué : personne n’est au-dessus des lois, pas même le roi. Encore une fois, 800 ans jour pour jour, le peuple et le monde ont exigé justice. Regardez les vidéos complètes de l’inauguration et des sièges cérémoniels ici.

La plupart des tribunaux du monde sont entièrement contrôlés par des sociétés publiques à but lucratif. Le peuple n’a aucune voix dans ce qui passe pour des systèmes de justice. Les systèmes prétendent que nous leur avons délégué l’autorité, mais nous ne l’avons jamais fait. Les rois ont revendiqué le droit divin de gouverner, puis les gouvernements ont revendiqué le droit des rois. Le peuple n’a jamais accepté d’être sujet aux rois.

Nous, le peuple, sommes maintenant prêts à réclamer le droit de naissance souverain. Nous avons le devoir de mettre un terme à la violence qui pèse sur l’état de droit. Le TIJN nous donne le mécanisme pour tenir les agents des systèmes judiciaires responsables des préjudices causés aux personnes au nom du gouvernement. Les blessures comprennent les droits de naissance volés, les maisons volées, les biens volés, les enfants volés et les vies volées.

Le 15 juin 2017, le conseil d’administration du TIJN a publié une annonce officielle de la commission d’enquête judiciaire du TIJN sur la traite des personnes et les abus sexuels commis sur des enfants. Obtenez plus d’information à ce sujet en cliquant ici.

___________________________________

Publicités