Le Canada est piraté ! Depuis janvier 2018, Ottawa a consenti une aide de plus de 1,2 milliard de dollars aux pays étrangers

À mon avis, il se déroule quelque chose de complètement anormal au Canada. Cela me donne la franche impression que le Canada est complètement piraté. Notre argent est détourné vers différents pays, sans notre propre consentement. Que se passe-t-il au juste croyez-vous ? Soyez certains que cet argent est déjà perdu dans la brume. Il s’agit d’évasion fiscale. Le Canada est piraté, les fonds sont détournées et dilapidés. Que préparent-ils au juste ? À quoi serviront ces fonds secrets ? à préparer une fuite… à préparer des guerres secrètes ?

Depuis janvier 2018, Ottawa a consenti une aide de plus de 1,2 milliard de dollars aux pays étrangers.

  • 17,5 millions aux Caraïbes ;
  • 2,1 millions au Yémen ;
  • 180 millions pour l’éducation des peuples de 65 pays ;
  • 59,5 millions au Burkina Faso ;
  • 12 millions pour reconstruire l’Irak ;
  • 15,15 millions pour Haïti ;
  • Jusqu’à 10 millions à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), accusé d’être lié à des groupes terroristes ;
  • 27 millions au Cameroun, au Tchad, au Niger et au Nigéria ;
  • 18 millions à la Somalie ;
  • 5,3 millions pour les réfugiés du Venezuela ;
  • 2,5 millions au Congo ;
  • 350 millions aux musulmans Rohingyas en plus d’une autre enveloppe de 50 millions remise à cette même communauté ;
  • 400 millions pour l’éducation des enfants habitant dans des zones de guerre ;
  • 8,6 millions à la Tunisie pour l’aider à protéger ses frontières ;
  • 30 millions à l’Ukraine ;
  • 50 millions à la Palestine ;
  • 1 million pour le mouvement LGBTQ2 à l’étranger ;
  • 600 000 dollars à des pays divers ;
  • 7 millions aux Africains.

Comment pouvons-nous continuer à dormir sur nos deux oreilles malgré ces faits qui sont devant nos yeux, à la face de tout le monde ?! Comment pouvons-nous accepter sans rechigner tout cet argent détourné, piraté, alors que Montréal est un véritable champs de bataille et que nos personnes âgées mangent deux rôties et un pouding, et qu’ils ne prennent qu’un bain par mois (Radio-Canada, 10 juillet 2018) ! Comment pouvons-nous accepter ce « hijacking » sans nous révolter promptement ?!

Au lieu de faire le jeu des globalistes et des divisionnaires en créant toutes sortes de petits partis politiques, il aurait fallu que les gens se rassemblent au sein d’un mouvement de masse populaire, en dehors de toute partisanerie et égocentrisme. Ces petits partis politique font le jeu des grands dans l’arène politique et participent à la division du peuple québécois et canadien. Le pire est que ces petits partis politiques savent très bien qu’ils ne seront pas élus (ils le disent eux-même dans les médias). Alors, pourquoi se vanter de vouloir défendre les intérêts du peuple, tout en sachant qu’aucun pouvoir ne leur sera accordé en ce sens ? C’est une véritable machination.

Croyons-nous réellement que nous avons le temps d’attendre 8, 12, 20, 30 ans avant que les changements ne s’opèrent ? En fait, d’ici peu de temps, il sera déjà trop tard.

Seul un mouvement de masse populaire — en dehors de toute partisanerie — aurait pu contribuer à un changement radical et réel au sein de notre société. Maintenant, nous courons rapidement à notre perte.

Il se déroule des choses extrêmement graves au niveau planétaire, et les gens continuent de dormir. Bonne chance à toutes et à tous !

Publicités